ENTRETIEN / DEPANNAGE

 

 

 Objet de decoration, le poêle à granulés est un appareil complexe et technique pour lequel les règles de sécurité doivent être impérativement respectées.

Un poêle mal réglé ou encrassé va surconsommer.

C'est pourquoi durant toutes les périodes d'utilisations nous vous recommandons de faire appel à un professionnel qui garantira votre installation en effectuant sur le poêle une révision annuelle.

La conception des poêles à granulés (carte électronique, sonde, moteur - ventilateur, et pièces d'usure) nécessite l'usage d'un bon service après - vente.

Il faut aussi bien entretenir son appareil et inclure  un vrai contrat d'entretien.

Attention, une mauvaise utilisation du poêle peut provoquer un dégagement de monoxyde de carbone (gaz invisible et inodore mais malheureusement mortel pour l'homme)

Vous devez effectuer vous même aussi quelques travaux d'entretien.

En effet, la combustion des granulés produit des cendres et demande de l'entretien.

Ces opérations sont souvent bien décrites dans les manuels d'utilisation.

Avant de procéder aux opérations de nettoyage, attendre que l'appareil soit froid et débranché.

La fréquence des cycles de  marche / arrêt favorise l'accumulation de résidus dans le brasero (récipient où s'effectue la combustion)

Il faut le nettoyer avec un aspirateur approprié.

Le nettoyage de la vitre s'effectue de la même manière que pour le poêle à bûches, toujours le poêle froid.

 

 

Comment choisir un granulé de qualité ?

 

 

Vendu dans de nombreux commerces aujourd'hui, ils sont le plus souvent conditionnés en sac papier ou plastique d'un poids de 15 kg et le pouvoir calorifique va de 4.7 à 5.3 Kwh / kg ( suivant la qualité des granulés).

2 Kg de granulés sont équivalents à 1 litre de fuel (en pouvoir calorifique)

Les granulés en vente dans le commerce ne se valent pas tous.

Voici les points importants dans votre choix:

La composition : lorsque vous avez le choix  des essences de bois, prendre de préférence du résineux.

Les taux de poussières dans les granulés ne doivent pas dépasser 1%.

Le taux d'humidité :  le stockage au sec des palettes n'est pas toujours respecté par les revendeurs.La valeur doit être comprise entre 8 et 10 % d'humidité.

Le respect des dimensions max doit être de 6 à 8 mm de diamètre et ne pas dépasser  3 cm de long.

Le pouvoir calorifique du granulé impacte sur la quantité de chaleur délivrée par votre poêle.

Un granulé à trés haut pouvoir calorifique peut aussi engendrer un taux de cendres important et donc un nettoyage plus régulier.

Ne stockez pas chez vous des quantités de granulés importantes entre deux saisons.

La norme DIN est souvent inscrite sur les sachets( elle garantit une norme CE de fabrication)

La norme din plus ( certification allemande) N° LABEL EN 14961.

 

Comment produit-on les granulés ?

 

La matière première (sciure et copeaux de bois provenant de scieries) est comprimée en bâtonnets de quelques millimètres de diamètre sous haute pression sans adjonction d'agglomérant.

L'énergie nécessaire à la production dépend du taux d'humidité de la matière première .

Elle se situe entre 1.3 % et  2.5 % du pouvoir calorique.

Depuis 2009, les usines de production commençant à manquer de sciure transforment du bois rond de petit diamètre ( essentiellement des résineux) avec un coût final élevé dont le surcoût est d'environ 10€ par tonne de granulés. Ce bois rond est  parfois difficile à écorcer ce qui ne manque pas de poser des problèmes de qualité modifiant à la hausse l'énergie pour fabriquer ce produit.

Le prix du granulés est de fois plus coûteux que le bois , mais il reste tout de même tres économique par rapport aux autres énergies.